12 mai 2006

Thatcher, Reagan, revenez !

Le chef des conservateurs britanniques, David Cameron, a déclaré qu'un gouvernement des Tories pourrait se voir obligé d'augmenter les impôts s'il devait hériter d'une économie en mauvais état. Si Cameron, pour réduire les impôts, doit réduire les dépenses publiques, il préfère encore renoncer. Sans aucun doute, voilà une excellente façon pour que croisse l'économie de la Grande-Bretagne et pour que ses habitants soient plus libres.

David Cameron will distance himself from Thatcherite economics today by warning his party that the tax burden may have to rise under the next Conservative Government if Labour leaves behind a "shrinking economy".

[...]

Mr Cameron reaffimed that his policy was to "share the proceeds of economic growth" between increased spending on public services and lower taxes. But he told the magazine that the tax burden could rise under a Conservative government before he got round to reducing it.

 

Pendant ce temps, de l'autre côté de l'Atlantique, Bush semble vouloir définitivement donner raison à ceux qui l'accusent d'incompétence notoire : malgré les baisses d'impôts - supposément censées favoriser ses riches amis -, le système fiscal nord-américain est plus progressif que jamais.

Il est bien loin le souffle de liberté qui avait soufflé dans les années '80 au-dessus de ces deux pays. Justement, à ce propos, un article de David Boaz pour le Cato Unbound étudie de manière rapide la stratégie que devraient suivre les libertariens américains pour récupérer, au-delà de la théorie, le terrain politique au sein du Grand Old Party. Boaz y dénonce les contradictions intellectuelles (face aux faits) dans lesquelles se trouvent enfoncés les Républicains depuis 1981 et affirme la nécessité pour les défenseurs d'un gouvernement limité de récupérer l'initiative politique. Toujours, selon Boaz, on sent le besoin d'un leader, un Reagan, plus jeune et avec une « philosophie plus consistante », qui soit capable de remporter des victoires pour le compte d'un électorat libertarien.

Autre article intéressant : « Republicans and the Flight of Opportunity », de David Frum.

12:45 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Politique

Écrire un commentaire