20 septembre 2006

Pentium IV à 150 euros

La Chine serait sur le point de commencer la production en série des microprocesseurs « Godson », de fabrication nationale, dont le modèle 2E possède un rendement équivalent aux premières séries des « Pentium 4 » d'Intel. Au mois d'avril dernier, l'Académie des Sciences de Chine avait déjà annoncé que les premiers ordinateurs possédant ces microprocesseurs seraient sur le marché local pour juin, à un prix tournant autour des 1.500 yuans (quelques 150 euros), bien que maintenant elle précise que ce serait plutôt vers la fin de l'année.

Les microprocesseurs de la série « Godson », connus en Chine sous le poétique nom mandarin de « Longxing » (puce du dragon), sont sortis sur le marché en 2002, égalant alors les performances des « Pentium 486 » d'Intel. Avec 47 millions de transistors incorporés, cette CPU chinoise est capable de réaliser 4 milliards de calculs à la seconde, à une fréquence d'un gigahertz, ce qui, selon la presse chinois, lui a permis de concurrencer le « Pentium 4 » de deux gigahertz. L'équipe de chercheurs qui développe ce microprocesseur a publié à ce jour 39 thèses, obtenu 12 brevets et espère les utiliser en 2008 pour la prochaine génération de supercalculateurs chinois.

Serait-ce la fin d'Intel ou d'AMD ? Impossible de le dire. Mais la grande question est : à partir de quand allons-nous entendre les cris d'orfraies et les gémissements suppliant d'augmenter les droits de douane frappant les ordinateurs chinois pour « défendre la concurrence » ? Heureusement, les bureaucrates sont là pour protéger les consommateurs occidentaux du péril jaune.

Commentaires

Manifestement abus de Bandy ces derniers jours : quelques petites typos et quelques fôtes (oh!). Le fond de l'article est très bien, cependant. Merci de ces informations :)

Écrit par : h16 | 20 septembre 2006

N'y a-t-il pas un problème de taux de change biaisé avec le yuan? Taux de change trop favorable à la monnaie chinoise.
Est-ce normal ?
D'ailleurs puis-je acheter des yuans chez mon banquier ?
Je n'ai jamais vu cette monnaie sur le tableau de change affiché à l'accueil de ma banque.
Si on ne peut pas en acheter, qui en détermine le cours. Le gouvernement chinois je suppose.
1.500 yuans valent-ils réellement 150 €? Peut etre qu'en fait ils en valent 200 ou pourquoi pas le double...
C'est surement une très bête réflexion, mais je ne suis qu'un petit lecteur lambda de la presse surement inféodée à je ne sais pas trop à quoi, mais surement à quelque chose de pas bien

Écrit par : Don | 20 septembre 2006

"...quelques petites typos et quelques fôtes..."

J'espère avoir tout corrigé... ;-)

Écrit par : Lucilio | 21 septembre 2006

"N'y a-t-il pas un problème de taux de change biaisé avec le yuan?"

Le yuan est aussi biaisé que n'importe quel devise dont le cours de change est manipulé par les banques centrales, ni plus ni moins que l'euro, le dollar ou le yen. évidemment, les États-Unis accusent les autorités chinoises de maintenir le yuan artificiellement bas pour booster leurs exportations.

"D'ailleurs puis-je acheter des yuans chez mon banquier ?"

Dans une banque commerciale, certainement.


"1.500 yuans valent-ils réellement 150 €?"

Actuellement, le taux de change se situe bien à 10 yuans pour 1 euro.

Écrit par : Lucilio | 21 septembre 2006

C'est bien ce que je disais, je suis un manipulé consentant par les médias inféodés

Écrit par : Don | 21 septembre 2006

"...je suis un manipulé consentant par les médias inféodés.."

T'aurais pas dû prendre la pilule bleue ;-)

Écrit par : Lucilio | 22 septembre 2006

Écrire un commentaire