17 octobre 2006

Grands économistes sans Nobel

Le « Prix Nobel d'économie » (officiellement, Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel) a été fondé en 1968 et il a été décerné pour la première fois en 1969. Dans Cafe Hayek, Don Boudreaux cite divers grands économistes, toujours vivants en 1969, qui auraient bien mérité ce prix. Par ordre alphabétique :

  1. Peter Bauer : pour ses travaux sur le développement économique et sa position contre les idées dominantes concernant les aides économiques.
  2. Frank Knight : son livre Risk, Uncertainty, and Profit est une grande oeuvre qui montre clairement les fondements de la concurrence parfaite, mais sans jamais oublier qu'il ne s'agit seulement que d'une abstraction.
  3. Fritz Machlup : pour ses importantes contributions aux théories du commerce international, des finances internationales, de l'organisation industrielle, et à la méthodologie ; il fut également un pionnier dans l'économie de la connaissance.
  4. Ludwig von Mises : il démontra l'inefficacité de la planification centralisée ; sa liste de disciples est impressionnante et aurait dû suffire pour justifier le prix Nobel.
  5. Oskar Morgenstern : pour son introduction innovatrice de la théorie des jeux dans l'économie.
  6. Joan Robinson : pour son livre Economics of Imperfect Competition, malgré les erreurs.
  7. Julian Simon : il fut en avance sur son temps ; sa conception de la créativité humaine comme la ressource suprême est d'une incroyable importance.

S'il fallait les classer selon l'importance de leurs contributions, le classement pourrait être :

  1. Mises
  2. Simon
  3. Bauer
  4. Machlup
  5. Ex aequo : Knight, Morgenstern, Robinson

Commentaires

A voir aussi, l'autre œuvre majeure de Mises: The road to serfdom en bande-dessinée http://www.mises.org/TRTS.htm

Écrit par : Jesrad | 17 octobre 2006

Petite correction : "The road to serfdom" est un livre de Friedrich Hayek.

Écrit par : Lucilio | 18 octobre 2006

Woops, et en plus, je voulais vraiment écrire Hayek, et pas Mises :o Toutes mises excuses.

Écrit par : Jesrad | 18 octobre 2006

Écrire un commentaire