20 décembre 2006

Échos d'Iran (2)

Dans une note précédente, il a été fait mention des manifestations étudiantes qui ont récemment secoué l'Iran, des luttes de pouvoir à la tête de l'État iranien et des difficultés de l'industrie pétrolière de ce pays. Depuis, après s'être vu traité de « fasciste » par des étudiants, Ahmadinejad vient de voir ses partisans mis en échec lors des élections municipales. Mais au-delà de ces problèmes apparents, l'Iran semble touché plus profondément encore.

Dans un très intéressant article publié par l'Iran Press Service et intitulé « Jihadis and Whores », Spengler se penche sur le taux de natalité de l'Iran, qui est si bas qu'en l'espace d'une génération le pays pourrait avoir une population aussi vieille que celle d'Europe, et prédit un effondrement de la société iranienne vers 2030. Selon lui, les Iraniens seraient arrivés à la conclusion qu'ils n'ont plus de futur et se refusent, dès lors, à avoir des enfants. Une fois qu'une population a décidé de s'éteindre, personne ne peut l'empêcher.

Un autre phénomène - peut-être à mettre en relation avec l'antérieur - est celui des prostituées iraniennes, qui prolifèrent en Europe et dans le monde arabe. Celles-ci, par exemple, constitueraient les 10 à 15% des prostituées en Belgique, aux Pays-Bas et en Italie. Et bien qu'il soit difficile de connaître le nombre de prostituées qui travaillent en Iran, rien qu'à Téhéran, on estime qu'elles sont 300.000.

Si ces chiffres et ces tendances devaient se confirmer, nous aurions là la preuve tangible de l'échec complet du régime des ayatollahs, qui serait condamné à moyen terme. En espérant que tout ceci ne le rende pas plus dangereux encore à court terme.

Commentaires

Tes éclairages sur l'Iran tres intèressants. On a cependant pas vraiment besoin d'attendre la confirmation pour avoir "la preuve tangible de l'échec complet du régime des ayatollahs"

De toute facon en tant que "Petro-state" type, à long terme ils subiront apres l'epuisement de cette ressource, le déclin inexorable de tous ces pays asphyxiés par l'étatisme pétrolier.

Écrit par : mispe | 20 décembre 2006

Effectivement : que ce soit l'Iran (avec sa marche vers la bombe atomique) ou ses protégés utilisés pour propager le terrorisme (Hezbollah, Hamas, Fatah-OLP et les musulmans fanatiques qui se présentent comme "palestiniens", etc...), on a vraiment PAS besoin d'attendre encore la confirmation.

Il faut frapper avant qu'il ne soit trop tard. Israël est le canari dans la mine. Ceux qui croient lâchement qu'un holocoste juif suffirait à préserver l'occident (en dehors du caractère immoral de ce calcul) se trompent : après la disparition d'Israël commenceront les vrais problèmes...

Écrit par : Naibed | 08 janvier 2009

Écrire un commentaire